Le Mouvement de la Paix 06 tient son AG 2021

Samedi 16 novembre le Comité des Alpes Maritimes du Mouvement de la Paix tenait son assemblée générale sous la présidence de Sacha Mancini.
Odile Clémente a présenté le rapport d’activité du comité depuis un an, activité particulièrement importante pour la défense de la paix, cela malgré les difficultés dues à la pandémie de la Covid.

Rapport à télécharger MvtPaix06 rapport activité 16-11-2021

Allocution du Président (Sacha MANCINI)
sur la situation actuelle :

Depuis le 21 septembre dernier on observe malheureusement trop de destructions, trop de victimes, trop de migrations forcées, trop de conséquences terribles du dérèglement climatique.
En effet, le réchauffement de la planète génère de nouvelles guerres dites climatiques. Il nous faut donc impérativement changer de mode de développement économique !!
Arrêtons la rentabilité financière à court terme et construisons une société soucieuse du bien être humain et de la planète !
Promouvoir la paix nécessite la mise en place de politiques de transition énergétique et écologique concrètes et ambitieuses.
Les peuples les plus démunis sont les plus affectés par les conséquences du dérèglement climatique.

En 2050, 300 millions de personnes risquent d’avoir leur habitation inondée au moins une fois par an, et des vagues de chaleur, ayant lieu aujourd’hui tous les dix ans, pourraient être annuelles dans les scénarios pessimistes.
Freiner les émissions de gaz à effet de serre revient donc à protéger l’habitat, les ressources, l’eau potable et, à terme, à éviter l’émergence de nouveaux conflits.
La militarisation et les conflits de tout ordre contribuent à la détérioration de notre planète :
Pour exemple, l’aviation militaire dépense ¼ de la consommation mondiale de kérosène, un char consomme 400 litres au 100km.

Je voudrais aussi attirer votre attention sur un point :
Les dépenses militaires mondiales s’élèvent en 2020 à 1,700 milliards d’euros alors qu’elles étaient de 800 milliards en 2000…rendez vous compte qu’elles ont doublé en 20 ans !!!
L’actualité nous le prouve : Les vingt ans de guerre en Afghanistan ont démontré l’inutilité des solutions guerrières, beaucoup de milliards dépensés, aucun problème résolu, bien au contraire !

Le peuple Afghan est en souffrance et des milliers de personnes sont contraintes à l’exil. Partout, les peuples aspirent à une sécurité humaine :

  • la sécurité alimentaire : 800 millions de personnes souffrent de la faim,
  • la sécurité sanitaire : la pandémie révèle la faiblesse ou l’inexistence de structures hospitalières
  • la sécurité physique, économique et sociale : des centaines de millions de personnes subissent famine, chômage et guerres en raison des logiques de domination économique et militaire sur le
  • la sécurité énergétique et la lutte contre les gaz à effet de serre : les inégalités énergétiques révèlent qu’un Éthiopien émet 0,1 tonne de CO2, contre 17,6 tonnes pour un habitant des États-Unis.

Et pourtant les moyens sont là : prélever 100 milliards d’euros sur les dépenses annuelles consacrées aux dépenses militaires nous permettrait de développer les énergies renouvelable, d’éduquer au respect de la nature et de mettre en place des stratégies pour la paix !!
Le Mouvement de la Paix demande à la COP26 de débattre de l’impact de la militarisation sur le changement climatique en temps de paix comme en temps de guerre, vu que cela n’a jamais été évoqué dans les 25 COP précédentes.
Également dans l’actualité, l’affaire des ventes de sous-marins à l’Australie et la révélation de la crainte du chef d’État-major des armées des USA d’une possible intention de Donald Trump d’utiliser les armes nucléaires soulignent la nécessité d’être vigilant et d’agir pour la paix et le désarmement.

Ces politiques vont à l’encontre de l’aspiration des peuples à la paix. Cette volonté s’est exprimée lors du vote le 7 juillet 2017 du Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) entré en vigueur le 22 janvier de cette année. Dans de nombreux pays, les populations vont répondre à l’appel de l’ONU pour préserver le droit à la paix et multiplier les activités d’éducation et de sensibilisation  à la paix.
Dans d’autres pays, comme en Angleterre, Écosse, Pays de Galles, USA, Japon, des actions publiques sont entreprises
le 26 septembre à l’occasion de la Journée internationale de l’ONU pour l’élimination totale des armes nucléaires
En FRANCE, une centaine d’initiatives ont eu lieu, le 25 septembre, à l’appel du collectif des Marches de la Paix, créé en 2015 suite aux attentats du 13 Novembre et qui compte maintenant plus de 191 organisations. Une convergence «Pour la Paix, le désarmement nucléaire et le climat, pour la justice sociale et les droits hu- mains» devient plus que jamais indispensable !
La Paix n’est pas une option, elle est une nécessité !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.